top of page

PERSPECTIVES ÉTHNOGRAPHIQES ET CLINIQUES SUR LES NOUVEAUX PAYSAGES DE LA RADICALISATION

avec

Samuel VEISSIÈRE




Jeudi 20/04/2023

20h30

Zoom







S’appuyant sur des études cliniques et ethnographiques recueillies au sein d’une clinique spécialisée de Montréal pour individus à risque de radicalisation violentes, Samuel Veissière présente une taxonomie des nouveaux paysages idéologiques hybrides au sein desquels néo-nazisme, islamisme, et complotisme s’accordent vers une vision du monde de plus en plus dystopique et antisémite.


Samuel Veissière est professeur adjoint de psychiatrie transculturelle, co-directeur du programme Culture, Mind, and Brain à McGill et membre de l’équipe clinique polarisation du CLSC Parc Extension. Il est anthropologue et clinicien psychosocial travaillant à l'intersection de la psychiatrie, des sciences cognitives et des sciences sociales. Il a obtenu plusieurs subventions de recherche pour étudier l'impact d'Internet sur la cognition, le bien-être et les relations sociales. Ses travaux sur les dimensions sociales et comportementales de la dépendance aux écrans ont conduit à l'une des premières interventions visant à réduire avec succès l'utilisation problématique des smartphones testée dans une étude contrôlée randomisée. Ses recherches antérieures comprennent des études expérimentales sur les dimensions sociales, symboliques et rituelles des effets placebo, ainsi que des contributions originales à des modèles théoriques de la co-évolution de la cognition et de la culture qui s'appuient sur les paradigmes du cerveau bayésien et de l'inférence active. Ses travaux actuels examinent les facteurs de risque et de protection contre la radicalisation violente et l'extrémisme, en mettant l'accent sur les dimensions numériques, narratives et genrées de la polarisation sociale

41 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page