Sans titre - 2021-06-09T165501.450.png

A propos

Alors que le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation incitait les universités dans le courant de l’année 2016 à créer des référents racisme et antisémitisme et des référents laïcité à l’Université, l’idée de la création du RRA était lancée en juin 2017.

La première action commune publique a été la publication d’un communiqué signé par dix présidents d’université le 1 er mars 2019. A l’initiative de Céline Masson, Isabelle de Mecquenem et Martine Benoit, les présidents d’Amiens, Reims, Lille, Artois, Valenciennes, ULCO, Strasbourg, Haute-Alsace, Troyes, Lorraine signaient une tribune dénonçant le racisme et l’antisémitisme et appelant à un sursaut autour de l’éducation. Ce texte avait pour titre : « Face à l'antisémitisme et à toutes les discriminations : réaffirmons les principes et les valeurs fondatrices de l'Université ».

Céline Masson et Isabelle de Mecquenem publiaient par la suite plusieurs tribunes dans la presse (Le Monde, L’Obs notamment) afin d’informer le public de certaines affaires dégradant l’image de l’université (actes ou propos racistes et antisémites) et de rappeler les valeurs fondatrices de l’université (humanisme, respect, tolérance, attachement aux valeurs républicaines et citoyennes). Ces tribunes ont permis de faire connaître la mission des Référents Racisme et Antisémitisme. Céline Masson a de plus été invitée à rejoindre le CoPil de la PIRA, Plateforme sur le Racisme et l’Antisémitisme, soutenue par le MESRI, l’Éducation Nationale et la DILCRAH, hébergée par la FMSH. Isabelle de Mecquenem est membre du Conseil des Sages de la Laïcité. Ces expériences et ces textes ont permis le lancement officiel du RRA à la fin de l’année 2019.

PRELUDE A LA CREATION

Le RRA a été officiellement lancé le 20 novembre 2019 à La Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS) dont Martine Benoit était alors directrice. Le soutien institutionnel a été particulièrement fort, étaient présents le président de l’Université de Lille, Jean-Christophe Camart, les Vice-présidents Recherche de l’Université d’Amiens et de l’Université de Reims, Philippe Nivet et Olivier Dupéron, le représentant du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Samuel Ghilès-Meilhac, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT, Frédéric POTIER. Etait également présente Patricia Sitruk, Directrice Générale de l'OSE. Cette journée, ponctuée d’intermèdes musicaux de la cantatrice Sofia Falkovitch, a été introduite par l’écrivain marocain Kebir-Mustapha AMMI, une projection du film de Judith Cohen-Solal et Jonathan Hayoun « Sauver Auschwitz » a été proposée. Le Délégué général de la LICRA, Stéphane Nivet, et la présidente de la LICRA Lille-Métropole, Laure Michel, ont exposé leurtravail de terrain. Le RRA a été présenté par les responsables de ses cinq des axes de recherche et deux tables rondes ont regroupé des chercheurs sur les thèmes « Les génocides : génocide des Juifs et génocide des Tutsi au Rwanda » et « Les racismes d’aujourd’hui ».

LANCEMENT DU RRA, LILLE, MESHS

20 novembre 2019