top of page

MOOC - Leçon 2 - Mythes et religion

LEÇON 2 : LA PURETÉ ET LA SUPREMATIE RACIALES COMME ARGUMENTS DES PROJETS GÉNOCIDAIRES



La seconde leçon va donner la parole à des historiens, des linguistes et des psychanalystes pour montrer que des idéologies et des processus politiques fomentent les projets génocidaires en modifiant radicalement les représentations de l’Autre que la langue véhicule.


Analysant le glissement effectué par Darwin entre ses deux ouvrages que sont L’origine des espèces et De la descendance de l’homme, nos intervenants expliquent comment l’idéologie de la « pureté raciale » et la guerre entre les peuples qui en découle, a justifié la programmation et la mise en oeuvre de l’’extermination systématique de différents peuples dans l’histoire.


Ces projets génocidaires - à quoi mène une politique raciste d’Etat - et la conception de méthodes d’extermination se préparent « dans la langue » avant de s’exécuter, c’est ce dont témoignent linguistes et psychanalystes. La propagande est l’un des vecteurs d’une politique génocidaire qui sera plus particulièrement abordée dans la leçon 3.


Conceptrices : Céline Masson, Référente racisme et antisémitisme de l’UPJV, Directrice du Réseau de recherche sur le Racisme et l’Antisémitisme, Isabelle de Mecquenem, Référente racisme et antisémitisme de l’URCA, Directrice-adjointe du Réseau de recherche sur le Racisme et l’Antisémitisme


Equipe de réalisation : U&P productions (gie) : Kevin Poezevara et Frédéric Uran, réalisateurs du Mooc “Histoire des représentations et du traitement de la folie” (2018). Co-réalisation : Céline Masson

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page